Archive journalières: 10 mai 2016

Surprise au Goncourt du premier roman !

téléchargementUne première sélection de quatre ouvrages avait été établie mais c’est un outsider qui remporte la mise.

Alors qu’on attendait les livres à succès (et déjà primés) de ces dernières semaines Le Grand Marin de Catherine Poulain (L’Olivier) ou En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeault (Finitude) , c’est le roman De nos frères blessés de Joseph Andras (Actes Sud, encore !) le grand gagnant. Etaient aussi en lice Bianca  de Loulou Robert et Wanderer de Sarah Léon.

On connait peu de choses sur Joseph Andras qui désire rester discret. Même son nom est peut-être un téléchargement2pseudonyme. Son livre restitue la vie de Fernand Iveton, militant communiste et anticolonialiste. Il rallia le FNL. Il posa une bombe dans une usine à Alger qui n’explosa pas. Ce fut le seul européen guillotiné pendant la guerre d’Algérie.

Le Goncourt de la nouvelle est attribué à Marie-Hélène Lafon pour Histoires (Buchet-Chastel) et le prix de la Poésie/Robert Sabatier au Printemps des Poètes (!).

« Terres des templiers » : un nouveau prix littéraire centré sur le Moyen-Age

Un grand prix pour le roman médiéval : 8 ouvrages en lice

Les terres cathares, encore imprégniées de l’esprit des Templiers sont le berceau de ce nouveau prix porté par les caves vinicoles « Terres des templiers » et présidé par Romain Sardou, auteur d’une dizaine de titres.

templiers

Plafond chapelle des Templiers Metz « Plafond aux séraphins »  Campagne de restauration 1910, 1913. Wikimedia COMMONS

Les concurrents doivent répondre à des critères, entre autres, l’originalité de l’intrigue qui doit se dérouler entre l’an 500 et 1500 de notre ère.

Parmi les concurrents retenus  francophones, le déjà remarqué « La Terre qui penche » de Carole Martinez.

Voir l’article original sur Actualitté.com :  Un grand prix pour le roman médiéval