Archive journalières: 28 décembre 2017

« LES FURIES » de Lauren GROFF; Trad. de Carine CHICHEREAU

Le titre original  « Fates and Furies » (Fortunes et Furies) n’a rien à voir avec « Fast and furious », à part qu’il illustre l’humour dont peuvent faire preuve les deux personnages et leur amour des formules (1). Ou alors le caractère irrésistible et furieux de leur destinées.  

 

Ces deux là : Lotto et Mathilde forment un couple glamour et brillant envié de tous qui, lorsqu’il ne suscite pas de jalousie, provoque les questions. Comment font-ils pour être si parfaits, si beaux, si amoureux, pour réussir professionnellement ?  Mathilde est dévouée à son mari habité par Shakespeare et devenu dramaturge à succès. Et c’est étrange lorsqu’on est intelligente et lucide comme elle.

 

Il y a certainement des failles, il y en a dans tous les couples. L‘auteure va se faire un malin plaisir à démonter la superbe mécanique pour nous et à remonter vers les origines de la création de ces deux personnalités façonnées par leur volonté de s’extirper d’eux mêmes. Parce que même s’ils semblent bénis des dieux, ils ont baignés dans le drame et la souffrance originels.

Après une lecture par le professeur de littérature :

Une pièce inconnue s’illumina à l’intérieur de Lotto. Voilà la réponse à toutes ses questions. On pouvait laisser son moi de côté et se transformer en quelqu’un d’autre. On pouvait réduire au silence la chose la plus effrayante du monde.- une classe d’adolescents. Lotto errait dans le vague depuis la mort de son père. En cet instant, il retrouva toute son acuité.

La mère abusive de Lotto  participe activement à cette ambiance tragique et désespérée dont on veut se libérer à tout prix.

Les fêtes avec leurs amis « fidèles » se succèdent à toutes les époques et les masques tombent pour notre plus grand plaisir  au cours de ce superbe thriller psychologique dont la victime est le couple.

Couverture de l’édition US

Pour voir le résumé ou réserver , c’est ici