Archive journalières: 11 janvier 2019

Orphelins 88 Sarah Cohen-Scali Robert Laffont Collection R

Josh est trouvé en 1945, errant dans les décombres de Munich par les alliés. Il est partiellement amnésique. Envoyé dans un orphelinat de l’UNRRA (Unité pour le secours et la reconstruction), il partage la vie d’enfants juifs ainsi que celle d’enfants « germanisés », issus des Lebensborn. Il se lie d’amitié avec Wally, un soldat noir américain. Josh a eu un parcours atypique. Il est passé par un Lebensborn mais porte un tatouage de déporté sur son bras gauche. Dans sa quête d’identité, il va se lier à l’étrange Béate, qui est réfugiée dans une maison abandonnée et à Halina, jeune juive, déportée et chassée de chez elle, à son retour. Orphelins 88_Cohen-Scali

Ce roman a fait l’objet d’un important travail de recherche et s’inspire d’histoires vraies. L’auteur avait déjà marqué les esprits avec Max, prix Sorcière. Ici, elle s’attaque au contexte compliqué de l’Après-guerre. L’Allemagne est en plein chaos. La population a faim. Il faut reconstruire, gérer des camps de DP (personnes déplacées), partir à la recherche des disparus… Le personnage attachant de Josh nous entraine facilement dans son histoire. Ce livre permet d’apprendre beaucoup  sur cette période particulière où la joie d’être vivant côtoie le désespoir de la perte des proches. Il montre le difficile retour à une vie normale. La condition des soldats alliés noirs, les exactions des vainqueurs, les pogroms en Pologne ou la sélection à l’immigration des enfants juifs… sont autant de thèmes abordés. Un livre un peu long mais foisonnant… A partir de 13/14 ans.