Blas Musik Pop de Vea Kaiser Presses de la Cité

Un premier roman qui a été très bien accueilli outre-Rhin. L’auteur, toute jeune (24 ans à la publication), est autrichienne et passionnée par l’histoire. Elle nous raconte la vie d’un petit village isolé des Alpes. Saint-Peter-sur-Angen est un peu une transposition moderne du village d’Astérix et Obélix. Ces Barbares font tout pour résister aux moeurs et coutumes des Civilisés. Ils conservent d’ailleurs leur idiome, retranscrit dans le roman (un morceau de bravoure pour la traductricetéléchargement (1) !).

Un jour, un des habitants apprend que son intestin est porteur d’un ver. Sa fascination pour cet événement (relatif) le poussera jusqu’à transgresser toutes les lois du village. En effet, délaissant femme et enfant, il reprend ses études pour devenir médecin. Plus tard, installé au village, il inoculera le virus du savoir et des études à son petit-fils, Johannes. Cherchant d’abord à fuir les Barbares, celui-ci va redécouvrir son village d’un autre oeil à la faveur d’un épisode déroutant.

L’auteur ne manque pas d’imagination et d’humour. Comme nous sommes tous les Barbares de quelqu’un, ce livre parlera à beaucoup. Les personnages sont attachants, les situations rocambolesques !  L’originalité de ce roman fait sa force mais peut aussi dérouté. Comme dans toute fable, il suscite cependant des réflexions approfondies et un véritable chemin d’apprentissage pour le personnage principal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *