Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ? Pierre Bayard Les Editions de Minuit 2007

Ce livre m’a été recommandé par une collègue que je remercie. Il est totalement déculpabilisant ! Qui n’a pas conseillé ou donné son avis sur un livre alors qu’il ne l’a pas ouvert ? Souvent, nous sommes traversés par le sentiment d’imposture et de honte, téléchargement (1)surtout lorsqu’il s’agit de classiques. L’auteur prouve, citations d’auteurs célèbres à l’appui, qu’on peut parler de livres que l’on n’a pas lus sans gêne. Il suffit de les avoir parcourus ou d’avoir lu des avis. L’important est de pouvoir replacer le livre dans un ensemble. La lecture est tellement subjective que notre façon d’en parler le sera forcément aussi de toutes façons. Pierre Bayard, professeur de lettres, incite plutôt à la créativité : inventer, broder autour de ce que l’on imagine… Finalement, pour lui, c’est tout l’intérêt de la non-lecture. Provocateur ? Totalement… Mais si cela peut faciliter notre rapport à la lecture, pourquoi pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *