Deux grandes figures des lettres disparaissent…

Michel Tournier disparaissait lundi dernier. Agé de 91 ans, il s’était retiré depuis quelques années dans sa maison à Choisel. téléchargementEn 1967, son premier roman « Vendredi ou les limbes du Pacifique » reçoit le Grand Prix de l’Académie française. Sa version adaptée aux enfants, connait elle aussi le succès et le place au rang des classiques littéraires. Il décroche le Goncourt avec son second roman « Le Roi des aulnes ». Il écrira encore plusieurs oeuvres dont Les météores. Il avait démissionné en 2009 de l’Académie Goncourt. Il y avait sans doute souvent croisé Edmonde Charles-Roux, ex-présidente de l’Académie. Cette grande figure du XXe siècle vient de nous quitter mercredi soir. imagesRésistante, journaliste, elle participa à la rédaction de Elle et de Vogue. Dès l’écriture de son premier roman Oublier Palerme, elle obtient le Prix Goncourt. Elle publiera, entre autre, une biographie de Coco Channel puis d’Isabelle Eberhardt. Elle sera également un soutien de la première heure pour le Goncourt des lycéens. Ce n’est qu’en 2014 qu’elle laissera sa place à la présidence du Goncourt à Bernard Pivot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *