Fin du mystère en baie de Naples ?

telechargementElena Ferrante, pseudonyme choisi par l’auteur en hommage à Elsa Morante, serait sur le point d’être démasquée.L’auteur de la trilogie napolitaine (dont L’Amie prodigieuse et Le Nouveau nom déjà parus en France) a fait l’objet d’une enquête par un journaliste indépendant, Claudio Gatti. Ce dernier se serait intéressé aux comptes de la maison d’édition Edizioni e/o. Le pourcentage d’augmentation du chiffre d’affaire de la maison correspondrait à l’augmentation du salaire d’une de ses employée traductrice, Anita Raja, déjà sur la liste des « suspects ». Le journaliste justifie ainsi ses méthodes peu conventionnelles : «les données financières obtenues nous aident dans la longue quête pour trouver la vraie Elena Ferrante, mais (qu’)elles nous donnent aussi une meilleure compréhension de ses romans.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *