La Source Anne-Marie Garat Actes sud 2015

Attirée par les commentaires élogieux, je me suis lancée dans la lecture de ce roman, dont la couverture me faisait de l’oeil. Lottie, une vieille femme, y conte à une jeune professeur de sociologie, son histoire et celle de la famille Ardenne. Tout commence au village du Mauduit en Franche-Comté. Lottie, alors adolescente vit dans la précarité, aidant sa mère à tenir leur ferme.Un jour, un homme dépose une enfant, Anaïs, aux bons soins de sa mère Vitalie Ardenne. Lottie étant la seule à réussir à calmer les pleurs de l’enfant, elle est embauchée comme nourrice. Ainsi débute sa longue carrière au sein de la famille Ardenne. Elle y découvrira les secrets des uns et des autres. Au fil de son récit renaissent les fantômes du passé qui ont peuplé la demeure. La narratrice prend conscience qu’elle n’est pas venue par hasard au Mauduit.téléchargement

Ce conte, car Lottie s’autorise à jouer avec les faits, a un charme puissant. Il est servi par une langue subtile et foisonnante. C’est une réflexion sur l’origine, le sens et la transmission des histoires. Mais je n’ai pu m’empêcher de sauter quelques pages consacrées aux descriptions. Les phrases, longues et dont la tournure est inhabituelle, donnent au récit une certaine langueur qui peut lasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *