La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert Joël Dicker Editions de Fallois/L’Age d’Homme 2012

J’étais passé à côté de ce livre ultra-médiatisé en 2012. Il avait été pourtant plusieurs fois primé (Goncourt des lycéens, Grand Prix du roman de l’Académie française). J’avais peut-être été découragé par le volume du livre ou son résumé. Lors de cette rentrée littéraire 2015, le suisse Joël Dicker revient avec « Le livre des Baltimore ». Mais certaines critiques préfèrent son précédent livre. Je commence donc la lecture de « La Vérité sur l’Affaire Quebert ».

Il s’agit du rapport presque filial entre deux écrivains : Marcus, qui vient d’accéder à la célébrité et son mentor Harry Québert, auteur d’un livre devenu une référence. Ce dernier se retrouve accusé du meurtre, il y a plus de trente ans, de Nola Kellergan. Cette affaire tourne au scandale lorsqu’on apprend que la jeune fille de 15 ans avait une relation amoureuse avec Harry, plus âgé. Marcus décide d’aider son ami et commence à enquêter.téléchargement

Si au départ, j’ai eu un  peu de mal à accrocher à l’histoire, celle-ci s’emballe rapidement. Les révélations s’enchaînent et nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page. Du coup, on oublie, le style parfois lourd et les personnages caricaturaux.

On se laisse volontiers entraîner dans l’Amérique des années 70 et celle d’aujourd’hui.

Le « Livre de Baltimore » est présenté comme l’histoire familiale de Marcus. Je ne sais pas si je le lirai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *