Le Salon du livre de Paris du 24 au 27 mars : le Maroc invité d’honneur

Le 37ème Salon du livre de Paris aura lieu du 24 au 27 mars. Un site lui est consacré :

https://www.livreparis.com/

34 auteurs marocains seront présents.

Parmi ceux-ci, citons les plus connus comme Tahar Ben Jelloun, Fouad Laroui ou Leïla Slimani.

Leïla Slimani est franco-marocaine. Sa mère est d’origine alsacienne et algérienne. Elle est l’auteur de Jardin de l’ogre, chez Gallimard, en 2014. Ce premier roman, remarqué, fait le portrait d’une femme souffrant de dépendance sexuelle. Son deuxième livre, Chanson douce, chez Gallimard également, vient d’être couronné Prix Goncourt 2016. Inspiré d’un faits divers, il raconte l’ingérence d’une nounou dans la vie d’un couple et le meurtre des enfants. Toujours en 2016 paraissent de courtes nouvelles écrite pour le magazine Le 1, Le Diable est dans les détails, éd. de l’Aube.

Leila Slimani

Fouad Laroui a beaucoup écrit. Parmi ses romans, Une Année chez les Français (Julliard, 2010) décrit le choc culturel que vit une jeune garçon. Il quitte son village pour le lycée huppé de Casablanca où il découvre le mode de vie français. En 2012, L’Etrange affaire du Fouad Larouipantalon de Dassoukine  reçoit le prix Goncourt de la nouvelle. En 2016, Fouad Laroui raconte la radicalisation d’un homme qui perd son travail à cause de ses origines (Ce vain combat que tu livres au monde, Julliard).

 

Tahar Ben Jelloun fait presque figure d’auteur « classique » tant sa renommée est importante. Il est l’écrivain francophone le plus traduit. En 1985, il publie son premier roman L’Enfant des sables  au Seuil. Il s’est inspiré, lui aussi, d’un fait divers authentique, la vie d’Ahmed, une fille élevée par sa famille comme un garçon pour pallier l’absence d’héritier. Le Goncourt lui est attribué pour la suite du roman intitulé La Nuit sacrée, en 1987. Membre de l’académie Goncourt depuis 2008, il a écrit plusieurs documentaires notamment sur l’islam et sur le racisme. En 2015, il fonde sa propre maison d’édition en Italie.Tahar Ben Jelloun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *