Les Règles d’usage de Joyce Maynard Philippe Rey 2016

Wendy, 13 ans, vit à New-York avec sa mère Janet, son beau-père Josh et Louïe son demi-frère de 4 ans. Lorsque sa mère part au travail, ce 11 septembre 2001, Wendy n’imagine pas que sa vie va basculer. Les heures passent sans que Janet ne donne signe de vie. Comment survivre à sa disparition ? Pour l’entourage de Janet, c’est une lutte de chaque instant : il faut trouver la force d’avancer malgré tout . « Ce qui paraissait le plus dingue [pour Wendy], c’étaient tous ces comportements ordinaires, en apparence normaux […] Se comporter, dans le monde extérieur en tout cas, comme si rien n’avait changé, alors que la vérité, c’était que plus rien n’était pareil – comme si tout le monde était complice de cette vaste mascarade ». Lors de la fête d’Halloween, Garrett, le père biologique de Wendy débarque à la maison. Il la connait à peine mais propose de l’emmener en Californie faire une pause. Pour Wendy, ce ne peut pas être pire que ce qu’elle vit. Elle accepte.joyce-mainard_-les-regles-dusage

Joyce Maynard décrit le processus de deuil qui frappe cette famille. Les souvenirs, bons et mauvais, affluent. Les disputes et les mots durs qu’on voudrait effacer et surtout, les moments de joie qui ne reviendront plus. Le voyage de Wendy prend alors la forme d’une quête initiatique. Elle fait la rencontre de personnages tourmentés qui l’aident à surmonter son deuil et à définir ses priorités. Elle puise dans la lecture et la musique des sources de réconfort. Enfin, elle (re) découvre un père avec qui elle a des comptes à régler.

C’est aussi un tableau de l’Amérique : celle du New-York post-11 septembre et celle de la Californie, des petits boulots, de la solitude et de la précarité parfois mais également celle des grands espaces et de l’aventure.

Un livre touchant et sensible sur un thème universel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *