Mousseline la sérieuse Sylvie Yvert Editons Héloïse d’Ormesson 2016

« Mousseline la sérieuse » est le surnom que Marie-Antoinette donnait à sa fille, Marie-Thérèse. A travers ses yeux, nous allons revivre la Révolution. C’est donc un voyage dans le temps sans nul autre égal. Car, gageons-le, Sylvie Yvert a dû fort bien se documenter. En effet, le récit est détaillé et permet véritablement de se transposer à l’époque. Quand la Mousseline la Sérieuse de Sylvie YvertRévolution éclate, Marie-Thérèse est encore une enfant. Elle vivra l’arrestation et l’enfermement de la famille royale au Temple puis la Terreur. Ce sont surtout sur ces événements qu’elle revient. Son point de vue, évidemment, est unique même s’il est romancé. On se prend de pitié pour ces personnages royaux qui retrouvent leur humanité sous la plume de Sylvie Yvert. Le texte, dense, peut décourager. Mais, pour peu qu’on aime l’histoire, on y apprendra beaucoup sur cette période.

Si vous le souhaitez, vous pouvez  aussi écouter l’émission de Frank Ferrand sur Europe 1 Au coeur de l’histoire, consacrée à Mme Royale, survivante de l’histoire : https://www.youtube.com/watch?v=0uvM77pV6Ns

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *