Nous les menteurs E. Lockhart Gallimard jeunesse

Un gros coup de cœur pour ce roman pour adolescents ! La famille Sinclair passe ses étés sur leur île privée de Beechwood. Il y a le patriarche Harris, ses trois filles et leurs enfants. Parmi eux, Cadence, Mirren et Johnny se sont téléchargementsurnommés « Les menteurs ». Au petit groupe se joint Gat, un ami. L’année de ses 15 ans, Cadence est retrouvée en sous-vêtement sur la plage. Elle ne se souvient de rien. Souffrant de maux de tête invalidants, elle va passer deux ans sans nouvelle de ses cousins. Elle retourne finalement sur l’île à la recherche de souvenirs de cet été. Elle se remémore la relation amoureuse avec Gat et l’amitié indéfectible des trois cousins… Que s’est-il passé ? Comment vont se dérouler ces nouvelles vacances ? Pourquoi la jeune fille se dépouille-t-elle des objets de son enfance ? L’atmosphère devient vite étrange sur l’île. Quelque chose nous échappe, échappe à Cadence…  Je me suis vraiment laissée portée par l’écriture et surtout surprendre par l’originalité du scénario.Les personnages sont particulièrement attachants. Difficile de parler des thématiques sans dévoiler l’intrigue. On découvre la face cachée des familles aisées et leurs secrets. L’injonction de la mère de Cadence reflète ce souci d’afficher une image toujours lisse : « Sois normale. Immédiatement. Parce que tu l’es. Parce que tu peux l’être ». Ce roman a été inscrit sur la liste des meilleurs livres pour adolescents aux Etats-Unis en 2015 et certains critiques le voient déjà, à juste titre, comme un classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *