Ses griffes et ses crocs Mathieu Robin Actes sud junior

Un roman que j’ai lu en un soir ! C’est assez rare pour ne pas hésiter à vous faire partager cette lecture. En plus, le sujet est peu traité en littérature. Il s’agit des tocs. Concernant la maladie mentale, j’avais lu également « Lottie Biggs n’est presque pas cinglée », ancienne collection Bliss, à destination des adolescents, chez Albin Michel. Il était question d’une jeune fille atteinte de troubles maniacho-dépressifs. Dans « Ses griffes et ses crocs », Marcus, 10 ans, est prisonnier de ses peurs. Pour les combattre, il met en place des évitements et des rituels. Cela a le don d’agacer sa grande soeur, Lia. A la fois, parce que ces rituels sont contraignants pour la famille mais aussi parce que Marcus accapare l’attention de sa mère. C’est téléchargementdans ce contexte que la famille décide de passer des vacances dans l’Oregon, chez les Brümmer. Alors que la famille de Marcus se déchire, les Brümmer semblent représenter l’équilibre même, avec leurs jumeaux adolescents et Sam, l’aîné, un enfant trisomique. Le rythme s’accélère soudain quand les adultes, partis en ballade, ne reviennent pas. Que se passe-t-il ? Des grondements laissent présager une menace… Serait-ce une bête furieuse ? Le roman sombre dans le film d’horreur. La tension est maximale. Comment va réagir Marcus que l’on sent si fragile ? L’auteur, pourtant atteint de dysorthographie, maîtrise parfaitement son roman. On sent également ses talents de scénariste, déjà utilisés dans le film « Les Grandes personnes ». On attend avec impatience son prochain roman…

2 Commentaires

  1. Robin

    Merci pour votre très belle critique ! Je l’a partage tout de suite sur la page du livre.
    À bientôt pour d’autres lectures donc 😉

    Mathieu Robin

    Répondre
    1. Aurélie Bouleau (Auteur de l'article)

      Merci à vous pour votre commentaire ! J’ai trouvé votre livre original, sensible et bien construit. La littérature pour ado (mais pas que) est souvent créative. Bref, une bouffée d’oxygène, enfin d’adrénaline ; ) .

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *