Archives de mots clés: Selection

SELECTION DE ROMANS ETRANGERS (pour la plupart) MILLESIME 2018

Parmi les romans croisés cette année, j’en ai lu certains, j’en ai ouvert d’autres, parfois, ils ont été appréciés par des collègues, des lecteurs ou des libraires. J’ai pu les prendre en main ou en découvrir seulement la couverture sur internet, les réseaux sociaux, les blogs. Le principal, c’est qu’ils aient ému, bouleversé, fait rire, cultivé, renforcé, perturbé des personnes, et pas forcément en nombres incalculables, bref, qu’ils aient vécu leur vie de livres.

J’en ai retenu quelques uns pour des raisons différentes.

Commençons par ceux que j’ai lus !

« My absolute Darling » de Gabriel TALLENT ; trad. par Laura DERAJINSKI  chez Gallmeister. Le récit de Turtle dans sa lutte violente pour se libérer de l’emprise malsaine de son père charismatique et pervers.

Voir la chronique entière

« Des jours sans fin » de Sébastian BARRY ; trad. par Laetitia DEVAUX chez Joëlle Losfeld Pour son style à la fois poétique et simple, les aventures extraordinaires  de Thomas et John, la force de leur amour et celui de la famille improbable née pendant la guerre de Sécession où il s’agissait souvent de simplement survivre.

Voir la chronique

« Imperium » de Christian KRACHT; Trad. par Corinna GEPNER chez Phébus Pour l’humour, le côté Robinson Crusoé et la description des terres allemandes de Nouvelle Poméranie

Voir la chronique

« A l’Orée du verger  » de Tracy CHEVALIER; Trad. de Anouk NEUHOFF Pour l’approche de la psychologie intime des personnages, la description d’une étape de la conquête de l’Amérique et la rudesse des conditions de vie  chez Quai Voltaire Voir la Chronique

Dans les forêts de Sibérie de Sylvain TESSON  chez Gallimard Pour le style de l’écriture poétique et précise, pour l’aventure humaine intime, l’amour de la nature

Voir la  Chronique

« Paysages perdus : de l’enfant à l’écrivain » de Joyce Carol OATES ; trad. par Claude SEBAN chez Philippe Rey Pour l’acuité de l’auteur, son intelligence redoutable mis aus service d’une grande empathie,  l’exploration de son univers et de celui des écrivains en général !

Voir la  Chronique

« Je m’appelle Lucy Barton » de Elizabeth STROUT ; trad. par Pierre BREVIGNON chez Fayard Là aussi, pour la lucidité de l’auteure, la description au plus près  des relations entre les personnages, sa volonté de s’arracher grâce à la littérature, à une vie dont la violence et la dureté  auraient pu l’engloutir. « Tout est possible », la suite est parue il y a peu.

Voir la Chronique

Les autres, qui m’ont donné envie de les lire ! :

« Manhattan beach » de Jennifer EGAN ; trad. Aline WEILL, chez Robert Laffont Pour le sujet : une femme se bat contre les préjugés dans l’ Amérique des années 1930 pour réaliser son rêve de devenir la première scaphandrière de l’histoire. En toile de fond, le milieu des gangsters, des syndicalistes, des banquiers.

« 33 tours » de David CHARIANDY ; Trad. par Christine RAGUET  chez Zoé Deux frère élevés par une mère dans la banlieue de Toronto. L’appel de la rue à contenir, mais aussi, le racisme, et d’autres obstacles à franchir pour s’en sortir, aidé par l’amour et l’empathie.

« Le monarque des ombres de Javier CERCAS » ; trad.par Aleksandar GRUJICIC et Karine LOUESDON Un roman autobiographique pour éclairer l’histoire familiale de l’auteur et le mystère autour de la mort de son grand oncle à la bataille de l’Ebre (Espagne) en 1938.

 » Les fureurs invisibles du cœur » de John BOYNE; Trad. par Sophie ASLANIDES Pour l’Irlande des années 1950 , le courage nécessaire à Cyril Avery, homosexuel, pour se trouver une place dans ce pays en plein bouleversement mais aussi la puissance de l’amitié, de l’amour.

« La Papeterie Tsubaki » de Ito OGAWA ; Trad. de Myriam DARTOIS-AKO chez Philippe Piquier Comme dans le « Restaurant de l’amour retrouvé », il y a des gens simples qui se transforment grâce à une personne qui les écoute enfin. Ici, c’est  Hatoko, qui, en devenant  écrivain public,  change la vie des autres.

 » L’Arbre monde «  de Richard POWERS; trad. par Dominique FORTIER, aux éditions du Cherche Midi, pour le thème : l’importance de la nature dans l’avenir de l’humanité, les choix que l’on doit faire pour la protéger et les erreurs possibles.

Et encore, à la volée, « Magnifica » de Maria Rosaria VALENTINI ; Asta de Jon KALMAN STEFANSSON ; Un gentleman à Moscou de Amor TOWLES

Sur les centaines de titres parus, la sélection est difficile, mais elle reflète une partie de la variété grandissante des sorties annuelles. Certaines vous accompagneront peut -être dans le passage à la nouvelle année !

Collections été 2017 : sélection de romans francophones et étrangers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi tous les titres parus au printemps, voici une petite sélection de romans pour l’été : il y a du léger, du sentimental, de l’historique et du roman tout court. Bref, c’est un reflet de nos collections à savourer avec ou sans modération…

LES LIVRES « QUI FONT DU BIEN »( les autres aussi, mais d’une autre façon !)


Les jours meilleurs/Ahern, Cecelia- Milady

En panne d’inspiration, Kitty tente d’en retrouver auprès de la femme qui lui a tout appris de son métier de journaliste et qui est sur le point de mourir. Elle trouvera dans cette quête bien plus que des idées.

 

Le jour où les lions mangeront de la salade verte/ Giordano, RaphaëlleEyrolles

Romane s’est donnée pour mission de réduire de façon originale ce qu’elle appelle le taux de burnerie, ce mal répandu dont les symptômes sont le sentiment de supériorité, l’égocentrisme, le penchant pour le pouvoir ou encore la mauvaise foi.

 

Petites surprises sur le chemin du bonheur/Wood, Monica –  Kero

Dans la même veine … Lorsque le scout qui s’occupait d’elle disparaît, Ona (104 ans tout de même),son père, Quinn, lui succède. L’homme, meurtri par sa défaillance parentale, embarque la vieille femme dans un périple aux conséquences surprenantes pour l’un comme pour l’autre.

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai/ Marquis, Serge – La Martinière

Maryse du Bonheur, éminente neuropédiatre, cherche désespérément la reconnaissance. Par ses questions philosophiques et existentielles, son fils de 9 ans, Charlot, la pousse dans ses derniers retranchements.

 

ET ENCORE…

La petite herboristerie de Montmartre /Rizzati, Donatella – Charleston

 

INSPIRES DE PERSONNES AYANT EXISTE

Jours barbares : une vie de surf/ Finnegan, William –  Ed. du sous-sol

L’auteur, raconte sa vie, partagée entre son travail de reporter de guerre pour le New Yorker et sa passion du surf. L’océan se révèle une échappatoire aux horreurs de la guerre, un moyen de prendre du recul sur sa carrière et sur sa réussite.

 

Mrs. Hemingway/ Wood, Naomi – Ed.La Table ronde
L’histoire romancée des femmes qu’Ernest Hemingway a connues au cours de sa vie.

 

 

Agatha/ Deghelt, FrédériquePlon Miroir

Dans ce monologue, Agatha Christie dépeint le vide dont elle fut saisie lorsque la perte de sa mère adorée se doubla de la trahison d’Archi, son mari.

 

 

Ne nous quittons pas/ Expert, Jacques- Albin Michel

Années 1960, dans une station balnéaire du sud-ouest de la France. Le père du petit Jacques, maître-nageur saisonnier, voit arriver sur la plage Jacques Brel et sa famille

Et aussi La veuve des Van Gogh /Sánchez, Camilo ; Ed.Liana Levi

 

LES ROMANS TOUS AZIMUTS

La tresse/ Colombani, Laetitia- Grasset

Les destins croisés de trois femmes,sur trois continents différents. Le bouche à oreille a accompagné ce beau succès de librairie.

Farallon islands/ Geni, Abby – Ed..Actes Sud

Miranda, une jeune photographe spécialisée dans la faune sauvage, découvre sur une île déserte un monde parallèle où vit une petite communauté scientifique inhospitalière. Exotisme et mystère.

Les furies/ Groff, Lauren – Ed. de l’Olivier

Lotto et Mathilde représentent l’archétype du couple glamour. Lui, dramaturge à succès sur lequel plane l’ombre de Shakespeare, elle qui lui est dévouée. Cette passion durable issue d’un coup de foudre pourrait cacher en son sein des monstres beaucoup moins lisses qu’il n’apparaît… En cours de lecture, je n’ai qu’une hâte m’y plonger tous les jours !

Les jours enfuis/ McInerney, Jay – Ed. de l’Olivier

A New York, Russell lutte pour garder sa maison d’édition tandis que sa femme, Corrine, se consacre aux plus démunis. Mais un homme avec qui Corinne a eu une liaison au lendemain du 11 septembre ressurgit dans leur entourage et fragilise l’équilibre de la famille. L’auteur revient en forme !

Dans la forêt/ Hegland, Jean – Ed . Gallmeister

La société américaine s’est écroulée. Nell et Eva, deux adolescentes, se retrouvent livrées à elles-mêmes dans leur maison perdue dans la forêt. Elles luttent pour survivre et découvrent les richesses de leur milieu naturel et vivent leur passion pour la danse et l’écriture. Celui-ci, je l’amène en vacances !

 

Un été invincible/ Adams, Alice –  Albin Michel

Des amis, séparés par la vie, se retrouvent de façon surprenante, la trentaine arrivée.

ET PLUS ENCORE ! : Sous le ciel qui brûle/ Nguyen, Hoai Huong ;Ed. Viviane Hamy ,

Fendre l’armure/ Gavalda, Anna – Dilettante

Dans ce jardin qu’on aimait/Quignard, Pascal- Grasset

Le retour de Jules/ Van Cauwelaert, Didier

 

EXOTISME

A l’ombre de l’arbre kauri/ Lark, Sara- Archipel

En 1875, en Nouvelle-Zélande, Lizzie et Michael Drury sont bouleversés par l’enlèvement par un chef maori de Matariki, leur fille adoptive. De son côté, Katherine Burton, l’ancienne fiancée de Michael, apprend le retour au pays de son fils Colin. Exotisme et amour garantis !

L’espoir est une terre lointaine Volume 1, L’île du maudit/ McCullough, Colleen- Archipel

Au XVIIIe siècle, à Bristol, Richard Morgan est accusé de vol à tort et envoyé en prison. Les prisons sont pleines, et lil est dirigé vers les terres lointaines de Norfolk Island. Mais, une fois sa peine purgée, il restera sur cette terre.Exotisme et aventures au rendez-vous!

 

Lonesome Dove : l’affrontement Lune comanche ; Lonesome Dove (série)/ McMurtry, LarryGallmeister

Au coeur du désert texan. Le chef comanche Buffalo Hump tient tête aux colons, ce qui donne lieu à de violents affrontements. Côté Mexique, le bandit Ahumado sème la terreur. Un grand auteur de littérature western contemporaine.

HISTORIQUE

Les lionnes de Venise Volume 1

Les lionnes de Venise, n° 1/ Calmel, MireilleXO

Venise, 1627. Lorsque trois hommes masqués enlèvent son père imprimeur, la jeune Lucia, 17 ans, échappe de justesse à un tir de pistolet. Elle cherche alors à découvrir la vérité cachée sous cette attaque.

 

Les serpents et la dague/ Young, Robyn –  Fleuve éditions

Complots familiaux en 1483, entre Séville et l’Angleterre .

 

 

Et encore :

Deux hommes de bien/ Pérez-Reverte, Arturo- Seuil

A la fin du XVIIIe siècle, deux Espagnols sont chargés de trouver l’intégralité de l’Encyclopédie. Commence alors un pénible voyage de Madrid à Paris, perturbé notamment par un espion chargé de faire échouer leur mission.

 

SENTIMENTS

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie/ Grimaldi, VirginieFayard

Pauline, quittée par son mari Ben, se retrouve obligée de vivre chez ses parents avec son fils de 4 ans. D’abord abattue, elle décide de ranimer ce qui avait fait tenir sa relation avec Ben jusque-là.

La mélodie de l’été/Macomber, Debbie – Charleston

Jo Marie Rose poursuit ses activités au sein de sa maison d’hôtes, avec son ami Mark. Elle accueille trois nouveaux visiteurs : Ellie Reynolds, venue rencontrer un homme avec lequel elle correspond, ainsi que Maggie et Roy Porter, qui prennent leurs premières vacances sans leurs enfants et espèrent retrouver l’alchimie des débuts. Amour et sentiments.

 

Le souffle des feuilles et des promesses/ McCoy, SarahM. Lafon

New York, fin du XIXe siècle. Hallie Erminie cherche un éditeur pour publier son roman et rencontre Post Wheeler, un journaliste, célibataire endurci. Mais Post part subitement en Alaska. Durant une dizaine d’années, leurs chemins se croisent… Amour, toujours !

La plage de la mariée/ Sabard, ClarisseCharleston

La vie de Zoé, 30 ans, bascule lorsqu’un coup de téléphone lui apprend que ses parents ont eu un grave accident : son père est mort sur le coup et sa mère est trop grièvement blessée pour espérer s’en sortir. Avant de mourir, elle confie cependant à Zoé que l’homme qui l’a élevée n’est pas son véritable père. Pour retrouver ce dernier, elle lui donne un seul indice : la plage de la mariée.

HUMOUR

Tout un été sans Facebook/ Puértolas, Romain – Dilettante

Agatha Crispies, lieutenant de police, a créé un club de lecture au commissariat de New York, petite ville du Colorado.. Mais ses connaissances littéraires ne sont pas d’un grand secours  pour la résolution de l’enquête qui s’annone. L’absence de réseau numérique l’isole encore plus.

ET AUSSI

Amuse-bouche/Carlier, Stéphane – Le Cherche Midi

 

Voilà, nous pensons qu’avec ça, il y aura forcément de bonnes rencontres… Bonnes vacances. Le blog va lui aussi adopter un rythme plus estival.

Tous ces livres peuvent être réservés sur le catalogue de la médiathèque départementale68 : ici